[Blog] Couple / Amour

12 conseils pour une relation de couple harmonieuse et durable

Voici quelques conseils généraux de base pour instaurer et entretenir une bonne relation de couple, la vie en couple est une écriture qui se poursuit selon des règles communes.

Chose plus compliquée et plus confondante que l’harmonie des sphères : un couple. (Julien Gracq)

amour couple
© okas.pokas / Fotolia

 
Être en couple c’est vivre à deux, accepter le monde de l’autre et s’y installer. L’union réussie doit passer par un questionnement renouvelé sur l’autre, savoir reconnaître qui est l’autre, accepter ses différences, être dans une curiosité du partenaire.
 
Cela va de paire avec la compréhension mutuellec’est-à-dire du partage d’un imaginaire commun, au-delà et dans le respect des différences, que se retrouvent les couples accomplis. (…) C’est une question de langage, d’écoute (…) Et là, il n’y a aucune recette sinon celle de l’exploration et de la découverte du monde de l’autre. Le bon amant est un aventurier (…) un découvreur d’imaginaire.” (P. Brenot).
 
Essayez d’être à l’écoute de votre bien-aimé(e).

Accepter d’écouter, considérer avec bienveillance ce qui est dit, est un premier pas qui peut profondément modifier la dynamique du couple. Prendre réellement en compte les désirs exprimés et aller dans leur sens plutôt que de les rejeter d’emblée produit des miracles quant à la satisfaction des partenaires. Et pas seulement en matière de sexualité !
« Le décodeur sexuel », Yves-Alexandre Thalmann

En somme, écouter les propositions et les envies de l’autre partenaire pour en discuter tout en sachant faire preuve d’adaptation, savoir se remettre en cause le cas échéant. Cette bonne communication permet donc d’adapter le couple à l’évolution du désir de vie de chacun.
 
Tâchez de faire preuve de tolérance et d’ouverture d’esprit. Évitez le sarcasme et le mauvais esprit, tout ce qui peut dégrader l’ambiance du couple et l’humeur d’un des partenaires devrait être évité.
 
Aussi développer des aptitudes à la dédramatisation et la réconciliation aidera à mieux dépasser les disputes dans le couple et éviter les rancoeurs, véritable tue-l’amour : “Ce mot (la rancoeur) trouverait sa place dans la nécrologie de n’importe quel rapport fondé sur l’intimité.” (Willy Pasini).
 
Vous devez apprendre à donner et à recevoir à mesure égale, non pas privilégier uniquement l’un ou l’autre aspect mais les deux de manière équilibrée.
 
L’égoïsme va à l’encontre de ce sur quoi repose le couple, c’est-à-dire le partage, l’attention, l’écoute et l’intérêt porté au partenaire, si l’un d’entre eux est uniquement focalisé sur sa personne, cela risque d’installer une pomme de discorde dans le couple.
 
Apprenez toutefois à donner (du temps, de l’attention, de l’énergie, faire des compliments,…) sans arrière-pensée et donc sans forcément attendre quelque chose en retour.
 
Évitez d’être trop émotif dans votre vie quotidienne, vous devrez convaincre votre bien-aimé(e) que vous êtes confiant(e) en vous, dans le couple et/ou dans la vie, et savez ce qu’il faut faire et qu’il/elle peut compter sur votre solidité et stabilité émotionnelle.
 
La gentillesse, la confiance et la considération sont les mots-clés d’une relation amoureuse épanouissante. Dans chaque relation, il est important de savoir valoriser son/sa partenaire, aucun partenaire ne doit traiter son/sa conjoint(e) de manière irrespectueuse. Chaque partenaire doit être dans le regard sur l’autre au delà de ses qualités et défauts, se sentir considéré.

La tendresse l’emporterait-elle sur le sexe ? Bien sûr, si l’on en croit différentes enquêtes d’opinion et le témoignage de nombreux patients et patientes qui confient leur désir le plus intime : être aimé par quelqu’un de tendre et d’attentionné. C’est une réalité qui disparaît souvent dans les médias, devant la mise en avant du sexe.
 
Or ce sont les sentiments qui attirent deux personnes l’une envers l’autre, ce sont les mots d’amour qui les rapprochent et tissent le lien intime, ce sont encore les sentiments et l’attention portée à l’autre qui maintiennent un haut niveau de désir et permettent le rapprochement physique.
“Le Sexe et l’Amour” Philippe Brenot (éd. Odile Jacob)

Entretenez votre relation avec des petites attentions, des gestes qui témoignent de l’affection que vous éprouvez à l’égard de votre amoureux(se) comme offrir des petits cadeaux de temps en temps, faire des gestes tendres (caresses, bises) ou simplement dire des mots doux, écrire une lettre d’amour par exemple. Cela passe aussi à l’attention portée à soi-même (tenues vestimentaires, etc.) pour faire plaisir à l’autre partenaire.
 
Méfiez-vous de la possessivité et des comportements de domination qui conduisent à une posture de réclamation perpétuelle comme si tout était dû et non le fruit d’une interaction librement consentie. Les rapports de force n’ont pas lieu d’être dans la vie de couple.
 
Gardez à l’esprit que chaque partenaire demeure intrinsèquement indépendant en ce sens qu’il possède son libre-arbitre et que ni l’un ni l’autre ne peut être traité comme un objet que l’on possède. Chacun est en mesure de prendre les décisions en toute autonomie.
 
La possessivité pose également la question de la jalousie en sein du couple :

L’amour s’accommode mal de la jalousie qui va à l’encontre de la liberté de relation à l’autre que nécessite la volupté. L’amour est plutôt synonyme de don que de possession. Le jaloux veut le partenaire pour soi, sans partage. Si la jalousie empêche l’autre de vivre et de s’épanouir, ce n’est pas de l’amour.
“Le Sexe et l’Amour” Philippe Brenot (éd. Odile Jacob)

Apprenez à être patient avec votre partenaire dans la confiance et la compréhension, éviter les plaintes et les reproches qui usent le couple.
 
Essayez de considérer le point de vue de votre partenaire même et surtout si vous n’êtes pas d’accord. Considérer l’avis d’autrui ne veut pas dire l’approuver mais le recevoir, en discuter et ne pas chercher à convaincre l’autre d’adopter son point de vue à tout prix et être en mesure de se mettre d’accord au sein du couple pour vivre les désaccords souvent inévitables, il n’est pas toujours possible d’être d’accord sur tout, tout le temps.
 
Passez du temps ensemble, au restaurant, en balade, etc., plusieurs heures de tête à tête par semaine sont nécessaires pour entretenir le lien du couple, en passant plus de temps à évoquer les bons souvenirs, les projets d’avenir et tous les aspects positifs de cette union.
 
Cet espace de complicité et de discussion est aussi l’occasion de faire le point sur le couple qui est par essence dynamique et évolutif avec le temps.

(…) le couple n’est pas naturel, cela signifie qu’il faut apprendre à vivre à deux, qu’il faut inventer le couple que l’on désire avec le partenaire qu’on a choisi, qu’il faut lui donner la forme voulue en fonction des habitudes et des désirs de chacun ou réinventer le couple s’il est en difficulté (…). Cela implique un langage et un imaginaire communs, une tension érotique au quotidien et des moyens de réconciliation.
“Le Sexe et l’Amour” Philippe Brenot (éd. Odile Jacob)

Respectez l’espace de vie de votre partenaire, ne cherchez pas à intervenir et à empiéter de manière intempestive dans ses domaines de prédilection ou son jardin privé car tout individu en possède un et il doit être pris en considération. Un couple c’est 1 + 1 + nous deux.

* crédit illustration elfivetrov – Fotolia