[Blog] LGBT

Ados et homosexualité

Questions / réponses sur l’homosexualité à destination des adolescent(e)s.

L’homosexualité et les ados, l’orientation sexuelle.

 

Quelques questions et réponses relatives à l’homosexualité.

 
L’homosexualité est-elle une maladie ?
 
Non, ce n’est pas une maladie, un défaut, une déviance ou un trouble mental. Il est fréquent qu’à l’adolescence l’orientation sexuelle soit incertaine. Essayez de ne pas vous inquiéter ou causer du stress et de l’anxiété sur cette question. Parlez de ce que vous ressentez à des personnes de confiance. Cela inclut la famille, les amis, les médecins ou les conseillers. Ils peuvent vous aider à assimiler vos pensées et vos sentiments et à vous faire sentir mieux et non pas seul(e).
 
Quelle est l’origine de l’homosexualité ?
 
Personne ne sait vraiment pourquoi certaines personnes sont homosexuelles. Certains chercheurs pensent que la sexualité est le résultat de facteurs génétiques, sociaux et individuels, seuls ou combinés. L’idée que l’environnement familial peut amener les personnes à devenir homosexuelles est un mythe.
 
Peut-on forcer une personne à passer de l’homosexualité à l’hétérosexuelle (ou l’inverse) ?
 
Non. Essayer d’être quelqu’un que vous n’êtes pas peut mener au stress, à l’anxiété et à la dépression. Cela peut nuire à votre santé mentale, physique et émotionnelle.
 
Je pense que je pourrais être homosexuel(le). Comment savoir si je le suis vraiment ?
 
Avec le temps vous saurez si vous êtes homo, hétéro, ni l’un ni l’autre, ou les deux. Vous pouvez expérimenter pour voir ce qui vous correspond le mieux. Le processus peut prendre un certain temps.
 
Que signifie le “coming out” ?
 
L’acte consistant à révéler aux gens son homosexualité est souvent appelé “coming out”. Il est sain pour vous de partager vos sentiments avec les autres personnes de votre entourage quand bien même ce n’est pas toujours facile voire même dans certains cas très difficile selon l’environnement familial, social, etc. Si vous estimez que vous ne pouvez pas en parler à vos parents, parlez-en à un(e) ami(e) ou à une autre personne en qui vous avez confiance. Il est possible que des personnes sachent déjà ou se doutent que vous l’êtes, et attendent que vous soyez suffisamment à l’aise pour en parler.
 
2 choses à considérer.
 
L’homophobie fait référence à la peur, aux préjugés ou à la discrimination à l’égard des homosexuel(le)s. Cela peut prendre de nombreuses formes, de la moquerie, de l’injure aux violences physiques jusqu’au meurtre. Il n’est absolument par normal que des personnes soient traitées de cette façon à cause de leur sexualité. N’hésitez pas à porter plainte si vous êtes victime de violence physique ou verbale.
 
Le processus de développement et d’expérimentation de votre sexualité peut être difficile et déroutant. Cela peut causer du stress et de l’anxiété et peut même conduire à une phase de dépression. Si cela se produit, il est important d’en parler à d’autres personnes et d’obtenir de l’aide. Il peut être utile de rejoindre un groupe de soutien pour ne pas se sentir seul(e) dans ce processus. N’oubliez jamais que chaque orientation sexuelle est normale et ne présente rien de honteux.