Femmes bisexuelles 20-29 ans

“J’ai de bien meilleurs orgasmes avec mes propres doigts qu’avec un vibromasseur”

10 choses à propos de la vie sexuelle de Mathilde, femme bisexuelle de 23 ans.

1.  La quantité de relations sexuelles que j’ai reflète directement la quantité d’intimité émotionnelle dans ma relation. Je ne sais pas qui est la poule et qui est l’œuf.
 
2.  J’aime le porno. Je suis féministe, je m’exprime sur les effets néfastes de l’objectivation/de la sexualisation excessive des femmes, mais j’AIME le porno. Je ne vois pas cela comme une contradiction. Je pense que l’expression sexuelle est un élément clé dans une culture qui valorise la liberté et je pense que plus de femmes ont besoin de prendre des caméras/écrire de l’érotisme/de parler de ce qui les excite. Si nous ne le faisons pas, le marché va simplement continuer à définir le désir en termes de regard masculin (généralement hétérosexuel). C’est pourquoi je préfère le porno amateur. Mais s’il vous plaît, ne me vendez pas ces conneries “sensuelles”, “romantiques”, “féminines” qui tentent de définir la “sexualité féminine” à ma place. Montrez-moi simplement des gens qui s’amusent vraiment et j’en profiterai probablement aussi.
 
3.  L’anus me débecte. Mon propre anus me repousse. Je ne juge pas une personne d’avoir apprécié l’anulingus mais je ne le ferai jamais/ne le voudrai jamais.
 
4.  J’ai de bien meilleurs orgasmes avec mes propres doigts qu’avec un vibromasseur, mais de temps en temps j’aime tout mélanger. J’ai commencé à me masturber vers 9 ans et j’ai utilisé le manche extrêmement fin d’un pinceau. Je pense que j’ai eu un orgasme, mais je ne savais pas ce que c’était.
 
5.  J’ai connu un véritable orgasme lors d’un cours d’équitation. J’ai pensé que quelque chose n’allait pas chez moi et j’ai eu très peur. Puis c’est arrivé à nouveau. J’en ai parlé à ma mère mais elle ne m’a pas dit ce qui s’était passé. Je ne l’ai compris que beaucoup, beaucoup plus tard.
 
6.  J’aime plus les femmes de couleur que les femmes blanches, et je me suis toujours sentie coupable à ce sujet. Je suis blanche et je déteste l’idée de désirer la race en tant que race, comme si j’avais besoin d’un certain degré “d’exotisme” tel que défini du point de vue de ma perspective privilégiée de bourgeoise blanche… mais leurs mamelons et leur peau sont juste plus jolies ! Et les taches de rousseur me font flipper.
 
7.  J’aime les femmes à la fois féminines et androgynes, mais je n’ai jamais été attirée par une femme “hommasse”. Je ne sais pas pourquoi, car je ressens beaucoup d’admiration personnelle pour ce genre de femmes.
 
8.  De temps en temps, j’ai envie de baiser avec un inconnu au hasard. C’est un fantasme éphémère sur lequel je n’agirai probablement jamais, et même si je le faisais, je ne l’apprécierais probablement pas, mais ce fantasme est là.
 
9.  Je veux vraiment avoir des relations sexuelles en groupe. Mon partenaire ne serait jamais ok avec ça et je ne peux pas imaginer un contexte dans lequel une telle chose pourrait se développer spontanément, mais j’espère vraiment pouvoir l’essayer un jour.
 
10.  J’ai expérimenté le sexe sous l’influence de drogues altérant la conscience avec mon partenaire. C’était amusant mais je préfère parler avec mon partenaire avant de passer à l’acte, le sexe est génial, mais j’ai besoin d’intimité.
 
Liste publiée le 24 juin 2021.

S’abonner
0 Commentaire(s)
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires