Hommes hétérosexuels 30-39 ans

“Je suis obsédé par l’idée d’une partenaire sexuelle régulière.”

8 choses à propos de la vie sexuelle de Fabien, homme hétérosexuel de 34 ans.

1.  J’ai toujours eu beaucoup de problèmes d’image de moi. C’est vraiment difficile pour moi d’échapper à la définition d’être un mec laid. Je me regarde dans le miroir et je ne vois pas à quel point je suis moche, mais d’une manière ou d’une autre, j’ai accepté que c’est ainsi que les autres me voient.
 
2.  J’ai été célibataire toute ma vie. J’ai connu une histoire d’amour à longue distance qui a duré bien plus longtemps qu’elle n’aurait dû. Je pense qu’elle serait d’accord avec cela, mais en même temps, je pense que nous sommes tous les deux reconnaissants que cela se soit produit. Je vois cette histoire comme quelque chose qui a eu un effet profond sur moi.
 
3.  Il est plus facile pour moi d’être dominant. Non seulement plus facile parce que j’ai l’habitude d’être dans le contrôle, mais c’est plus facile parce que les filles ont tendance à être soumises. Je souhaite vraiment qu’une fille prenne le contrôle au lit une seule fois pour voir ce que ça fait. Bien que cela s’améliore à mesure que je sors avec des filles plus âgées qui ont une sexualité plus développée et qui ne sont pas aussi soumises.
 
4.  Je suis obsédé par l’idée d’une partenaire sexuelle régulière. Juste quelqu’un qui vient une fois par semaine, et nous jouons. Je m’en fiche même si je dois payer pour cela tant que je ne paie pas complètement pour cela. Je veux que l’argent soit juste un pont entre mon âge et son âge (probablement beaucoup plus jeune), et notre apparence. Je ne veux ni escorte, ni prostituée, mais juste une étudiante qui aime le sexe et l’argent.
 
5.  J’ai énormément de respect et d’admiration pour les filles qui rejettent vraiment les rôles de genre et sont ouvertes aux partenaires sexuels qui ne correspondent pas aux rôles stéréotypés.
 
6.  Je ne sais pas exactement quand j’ai commencé à me masturber. Je suis sûr que j’ai commencé comme la plupart des garçons en frottant ma bosse sur le matelas, allongé sur le ventre, puis plus tard, progressivement, en tenant ma bite allongé sur le dos. Je suis un peu gêné d’admettre le fait que je ne me suis pas vraiment masturbé correctement jusqu’au lycée. Je ne sais pas quand j’ai finalement compris que vous étiez censé être sur le dos avec votre main autour de votre bite.
 
7.  Je n’ai jamais mis mon doigt dans mon cul en me masturbant. C’est assez paradoxal parce que j’aime quand une fille le fait. Pour une raison quelconque, je suis obsédé par l’idée de préserver mon anus !
 
8.  En fin de compte, je suis un hédoniste et je ne vois pas pourquoi le sexe ne devrait pas jouer un rôle central dans la vie.
 
Liste publiée le 13 octobre 2020.

S’abonner
0 Commentaire(s)
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires