Femmes hétérosexuelles 30-39 ans

“Mes premiers et plus puissants attraits étaient pour les beaux hommes féminins”

10 choses à propos de la vie sexuelle d’Alice, femme hétérosexuelle de 31 ans.

1.  Je suis pansexuelle, bien que je ne pense pas que “le genre n’ait pas d’importance”. C’est important – c’est juste moins important que l’âme.
 
2.  Mes premiers et plus puissants attraits étaient pour les beaux hommes féminins. J’espère toujours en trouver un, un jour ; la plupart des androgynes masculins que j’ai rencontrés sont homosexuels.
 
3.  Quoi qu’il en soit, je trouve beaucoup plus de femmes que d’hommes attirantes tant sur le plan physique que personnel.
 
4.  Mes trois relations principales ont été avec des hommes. Ces relations se chevauchent. Je suis polyamoureuse. Je suis toujours avec la personne avec qui j’ai perdu ma virginité.
 
5.  Je suis profondément gynocentrique. J’aime beaucoup les bites, mais le sexe, pour moi, c’est une question de vagin. Le mien ou celui des autres, peu importe lequel. Je ne peux pas imaginer trouver ma propre chatte dégoûtante. Je savoure mon corps et ce qu’il fait pour moi. Bien que gynocentrique, j’aime jouer avec les godes-ceintures avec les hommes hétérosexuels. C’est enivrant de voir un homme jouir dans cette position.
 
6.  J’ai des tendances dominantes. Je me sens plus féminine quand je suis dominante. Je pense que c’est parce qu’après une vie d’encouragement à subsumer mes désirs, j’aime les exprimer. Cette domination n’a rien à voir avec un fétiche pour le latex, les pieds et tout ce qui ressort du BDSM. Beaucoup de femmes sont soumises ; et certaines m’en veulent parce que je suis plus dominante.
 
7.  Bien que si l’un de mes petits amis voulait m’attacher, je pense que je serais prête à cela tant que c’est un exercice de confiance et d’amour et que je ne suis pas obligée de me sentir soumise.
 
8.  Si vous creusez sous les strates de ma générosité et de ma disposition généralement amicale, vous trouverez en moi une sadique sexuelle folle ! Faire couler du sang m’excite. Je n’ai jamais agi sur ce désir qui reste à l’état de fantasme.
 
9.  Mon côté masculin veut être galant, héroïque, enfantin, racé. L’un de mes fantasmes à long terme est l’élégante femme plus âgée et le pageboy (avec moi dans ce dernier rôle, bien sûr).
 
10.  L’un de mes petits amis fait tout son possible pour reconnaître et respecter mon côté gender queer, même si je suis hétéro, et je lui en suis tellement, tellement reconnaissante.
 
Liste publiée le 4 juillet 2021

S’abonner
0 Commentaire(s)
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires