Femmes hétérosexuelles 18-19 ans

« Pendant des années, j’ai trouvé étranges les lèvres de mon sexe. »

7 choses à propos de la vie sexuelle de Maëlys, femme hétérosexuelle de 19 ans.

1.  J’ai appris les choses de la vie et de la sexualité très jeune, à la maternelle, grâce à une encyclopédie du développement physique des années soixante-dix. Je l’ai trouvé dans une boîte en carton de vieux livres à la maison et il y avait plein de diagrammes, c’était expliqué clairement, sans faire la morale.
 
2.  Quand j’avais cinq ans, il y avait un garçon à l’école que j’embrassais pendant le déjeuner, puis il a changé d’école. Nous allions chez nos voisins, nous nous cachions sous le lit pour que personne ne puisse nous trouver, pour nous embrasser et nous câliner tout en douceur. Je l’ai rencontré à nouveau quand nous avions onze ans et nous sommes cachés sous le lit comme autrefois.
 
3.  J’ai découvert le porno sur Internet à l’âge de 14 ans. Les textes pornographiques ou les forums de discussion m’ont beaucoup plus éclairée que les images. Les histoires de bondage étaient mes préférées. J’attachais des cravates en soie autour des bras de ma chaise et autour des jambes afin de pouvoir m’attacher pendant que je lisais.
 
4.  Je suis toujours vierge à 19 ans et n’en suis pas malheureuse. La pénétration vaginale m’effraie un peu. J’aime passer du temps avec mon amoureux, sans parler, juste pour une exploration sensuelle.
 
5.  Pendant des années, j’ai trouvé étranges les lèvres de mon sexe. Les diagrammes simplistes n’ont pas réussi à les décrire correctement. J’ai été rassuré plus tard par des photos de vagins de femmes qui n’étaient pas des pornostars.
 
6.  Je suis sorti avec un mec pendant trois ans. J’ai rompu quand il a commencé sérieusement à envisager d’emménager ensemble. Pourtant je mettais un pull-over par-dessus un oreiller et le câlinais la nuit, histoire de m’imaginer m’endormir dans ses bras. Il ne s’est jamais plaint de quoi que ce soit. Je ne voulais pas faire l’amour ? Nous passions des heures enlacées l’un contre l’autre.
 
7.  Jusqu’ici j’ai pratiqué la masturbation sans grand succès : brosse à dents électrique, gros marqueurs, etc. La stimulation physique n’a jamais été aussi bonne que ce que j’espérais. Parfois mon chat monte avec moi dans le lit et s’assoit entre mes jambes. Je le caresse au bon endroit pour le faire ronronner bruyamment, c’est un bon vibromasseur.
 
Liste publiée le 11 mai 2020.

S’abonner
0 Commentaire(s)
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
sem, at facilisis sed dolor. Nullam eleifend vulputate, neque.