[Blog] Physiologie / Organes sexuels

Perte et troubles de l’érection, remèdes contre l’impuissance

La dysfonction érectile ou perte de l’érection, communément appelée impuissance, est l’incapacité d’obtenir ou maintenir une érection du pénis suffisamment ferme pour avoir des rapports sexuels.

Une panne occasionnelle de l’érection n’est pas rare, beaucoup d’hommes en font l’expérience lors de périodes de stress, néanmoins une panne fréquente peut constituer un symptôme de problèmes de santé qui nécessitent un traitement, ces pannes à répétition peuvent également être le signe de difficultés émotionnelles ou relationnelles qui devront être traitées par un professionnel.

Pannes et troubles de l’érection.

 
La prévalence de la dysfonction érectile augmente avec l’âge, elle affecte seulement 4% des hommes dans la cinquantaine, près de 17% des hommes dans leur soixantaine. En outre, près de la moitié des hommes âgés de plus de 75 ans va souffrir de pannes de l’érection. Cependant, bien que le risque de dysfonction érectile augmente avec l’âge, la perte de l’érection n’est pas une conséquence inévitable du vieillissement.
 
Une érection est le résultat d’une augmentation du débit sanguin dans le pénis. Le flux sanguin est généralement stimulé soit par des pensées sexuelles ou par contact direct sur le pénis. Quand un homme devient excité sexuellement, les muscles dans le pénis se détendent, cette relaxation permet d’augmenter le flux sanguin à travers les artères de la verge. Ce sang remplit deux zones à l’intérieur du pénis appelés corps caverneux, à la mesure que ces corps spongieux se remplissent de sang, le sexe grandit et gagne en rigidité. L’érection se termine lorsque les muscles se contractent et que le sang accumulé s’écoule par les veines du pénis.
 
Mécanisme de l’érection évoqué dans « Le Sexe et l’Amour », Philippe Brenot (éd. Odile Jacob)

Le pénis est une éponge active qui « aspire » le sang dans ses corps caverneux par le jeu de fibres musculaires.
 
Sous une stimulation locale suffisante (du pénis ou de la région génitale) ou une stimulation centrale forte (le désir) la libération de monoxyde d’azote au niveau des cellules des corps caverneux provoque leur remplissage et l’érection du pénis.
 
Mais, suprême paradoxe, ce mécanisme est en permanence inhibé, pour ne se produire que lorsque le désir s’installe. C’est à dire que l’état de la verge au repos est en réalité l’état actif tandis que la verge en érection est un état passif !

L’impuissance sexuelle.

 
Une dysfonction érectile peut se produire à n’importe quelle étape du processus de l’érection. Les causes potentielles de problèmes d’érection sont nombreuses, elles incluent les maladies cardiovasculaires, le diabète, les dommages causés par la chirurgie lors de cancer, des blessures, les artères du pénis trop endommagées ou bouchées pour permettre au sang de circuler, la dépression, le stress et l’anxiété (cf. article : sexualité et relaxation), une insuffisance ou une absence d’excitation sexuelle, des problèmes relationnels, l’usage de drogues, la consommation d’alcool et de tabac, mais aussi la consommation excessive de porno qui émousse le désir et l’excitation dans la vie sexuelle réelle.
 
Ces facteurs de dysérection peuvent oeuvrer seuls ou se combiner entre eux.
 

Perte et troubles de l’érection

© yuliiapedchenko / Fotolia

La dysfonction érectile est une maladie qui peut être traitée de différentes manières, il en existe plusieurs disponibles actuellement : médicaments, psychothérapies, voire chirurgie dans certains cas précis, cependant le type de traitement mis en oeuvre dépendra de la cause sous-jacente au problème d’érection.

Perte de l’érection, comment réagir ?

 
Si vous souffrez d’impuissance, il est important de parler à votre médecin qui vous enverra éventuellement vers un médecin spécialiste afin d’identifier la cause de votre problème et de choisir le traitement le plus approprié.
 
Parce qu’il peut être gênant de parler de ce problème intime qui touche également à l’image de soi, certains hommes cherchent des options de traitement en ligne en auto-prescription, pseudo remèdes qui ne s’avèrent être que des escroqueries et pourraient même nuire à votre santé.

Comment traiter les troubles de l’érection ?

Troubles érectiles : des solutions existent.

Dysérection : J’ai des problèmes d’érection, que dois-je faire ?

* crédit illustration © vchalup / Fotolia
Phasellus ut diam libero. dolor fringilla