[Blog] Orgasme / Plaisir

Comment savoir si une femme ou un homme simule l’orgasme ?

Il existe au moins 2 raisons qui expliquent que les femmes et les hommes simulent l’orgasme lors de leurs ébats sexuels.

1.  Pour accélérer la fin du rapport tout en permettant au partenaire d’aller au bout de son plaisir, jusqu’à l’éjaculation chez l’homme.
 
Il arrive parfois que les deux partenaires ne sont pas en phase sur leurs envies sexuelle et leurs désirs de faire l’amour, pour des raisons diverses et ponctuelles comme le stress et la fatigue.
 
Lorsque l’un des deux partenaires, celui ou celle qui en a le moins envie, accepte néanmoins de faire l’amour pour faire plaisir à son partenaire, ou parce qu’il/elle imagine que ce rapport sera en mesure de le/la déstresser par exemple, il/elle peut être tenté(e) de faire en sorte que le rapport dans lequel il/elle éprouve une sentiment de lassitude ou qui ne lui apporte pas la satisfaction escomptée, se termine plus rapidement sans pour autant vouloir froisser son amant(e), ou parce qu’il/elle culpabilise d’avoir fait semblant d’éprouver l’envie de cette intimité avec la personne qu’il/elle aime.

simuler orgasme
© Fotolia

2.  Pour ne pas blesser l’égo du partenaire et lui éviter un sentiment de dépréciation personnelle. Il/elle serait susceptible d’être blessé(e) dans son orgueil en se sentant incapable d’amener son ou sa partenaire à l’orgasme, par manque de savoir-faire au lit ou parce qu’il/elle s’imagine ne pas être suffisamment désirable.
 
Dans ce cas, celle ou celui qui feint l’orgasme est soucieux de son partenaire et de son estime de soi mais ne fait pas le bon choix, une meilleure solution consiste à entamer une discussion dans le couple pour dire avec franchise ce qu’il en est de son désir du moment, de son état psychologique et physique (fatigue ou autre), ou pour instruire le/la partenaire sur les bons gestes à faire, les plus stimulants, ceux qui provoqueront le mieux la montée du plaisir sexuel.

Comment savoir si une femme simule ?

Un homme peut-il simuler un orgasme ?

* crédit illustration © yupachingping – Andrey Popov – Fotolia
Donec fringilla libero eleifend elementum ipsum Donec ut