[Blog] Orgasme / Plaisir [Blog] Physiologie / organes sexuels

Taille du pénis et plaisir féminin

Beaucoup d’hommes accordent une grande importance à la taille de leur pénis, ceci contribue à une image flatteuse de leur corps et à un sentiment de puissance sexuelle.

Ce qui compte vraiment n’est pas la taille du sexe en lui-même mais l’image que l’homme en a, peu importe qu’il soit court ou long, à quoi il ressemble, l’important est ce qu’il pense de son pénis et de sa sexualité, d’autant que les hommes ont tendance à sous-estimer la taille de leur sexe, à le juger plus petit qu’il n’est en réalité au regard de la moyenne générale.
 
Cependant il n’est pas nécessaire d’apprécier son sexe au point d’en faire tout un poème, aussi apprendre que tout homme est bien plus que ses organes génitaux, qu’il ne se limite pas à la taille de son sexe et que le plaisir et les expériences les plus riches en matière sexuelle proviennent plus de la qualité relationnelle, de liens et de l’intimité établie entre partenaires, constituera une différence et une évolution significatives dans la vie sexuelle.
 
De nombreux travaux de recherches scientifiques ont tenté de répondre à la fameuse question à laquelle de nombreux hommes cherchent une réponse : quelle la taille moyenne du pénis ? Les résultats publiés le sont souvent sur fond d’anxiété généralisée chez les hommes soucieux de savoir si leur pénis est assez grand ou non, et si leur partenaire sexuelle va être satisfaite.
 

taille du pénis

© Forenius / Fotolia

Voici donc quelques informations sur la taille moyenne du pénis selon plusieurs études : au repos les longueurs standards s’échelonnent de 7 à 10 cm et les circonférences vont de 9 à 10 centimètres; en érection, les longueurs moyennes varient de 13 à 14 centimètres et la circonférence moyenne est d’environ 12 centimètres.
 
Ces études ont également mis en évidence que la taille du pénis en érection d’un homme n’est pas corrélée à la taille de son pénis au repos, en d’autres termes, des hommes avec une longueur de pénis différente au repos peuvent avoir une taille identique lorsque la verge est en érection.

Existe-t-il une taille normale ?

Le pénis idéal existe-t-il ?

Question taboue : quelle est la taille du pénis ?

 

Taille du pénis et plaisir féminin.

Il s’agit d’une grande préoccupation des hommes que de de savoir si la taille de leur pénis est à la hauteur de ce que désirent les femmes et peut leur procurer du plaisir sexuel, mais cette préoccupation semble largement excessive si on considère les résultats d’une étude publiée dans une revue médicale anglaise (British Journal of Urology International) qui suggère que la majorité des femmes (près de 85%) est satisfaite de la taille du pénis de leur partenaire.
 
Cependant il faut croire que certains hommes manquent de confiance en eux et savent moins apprécier leur corps et leurs aptitudes sexuelles que leur partenaire (tout homme en insécurité avec ses attributs sexuels devrait d’ailleurs en parler à sa compagne) car, toujours d’après cette étude, 45% des hommes estiment posséder un petit sexe, jugement erroné d’après les chercheurs qui ont réalisé l’étude pour qui un pénis réellement de petite taille est en fait un cas particulièrement rare.
 
Dans une autre étude, environ 170 femmes ont répondu à un questionnaire qui a révélé que, bien qu’elles attachent une certaine importance à la taille du pénis, pour beaucoup d’entre elles ce n’est cependant pas d’une importance substantielle, et alors que la plupart des hommes se soucient principalement de la longueur du pénis, les femmes semblent plus sensibles à la largeur.
 
De nouvelles recherches suggèrent que, pour de nombreuses femmes, la circonférence est plus importante que la longueur. Dans une enquête menée auprès de 7500 personnes, près du tiers des femmes (31%) ont déclaré que la largeur du sexe de leur partenaire était plus importante que sa longueur.
 
Une autre étude portant sur 50 femmes sexuellement actives a permis de corroborer le fait que la largeur du pénis est plus importante que la longueur pour la satisfaction sexuelle féminine, le vagin, très élastique, est sensible à la pression sur les muqueuses intimes, et l’intensité de cette pression donne un surcroit de plaisir chez certaines femmes particulièrement réceptives à cette sensation.

La taille du pénis influence-t-elle le plaisir féminin ?

Est-ce vraiment la taille qui compte ?

La taille du pénis compte-t-elle ?

La taille du sexe vue par les femmes.

 
Les hommes sont souvent persuadés que la taille du pénis est la clé du plaisir et de l’orgasme des femmes, car une grande taille est sensée étirer davantage le vagin et/ou le pénétrer plus profondément.
 
Il est nécessaire de rappeler que la profondeur du vagin est de 8 cm au repos et de 12 cm en moyenne lorsqu’il est stimulé et donc excité, que le point G se situe à 4/5 cm de l’entrée du vagin, que celui-ci est très élastique puisqu’il peut s’étirer pour faire passer la tête d’un bébé (maximum 10 cm), et qu’avant l’acte sexuel, les parois de la cavité vaginale se touchent et s’écartent pour laisser passer la verge de sorte que le vagin s’adapte à toutes les tailles de pénis et ressent la pression de son contact sur les parois, source du plaisir, sauf en cas d’hypotonie, lorsque les parois ne sont pas suffisamment fermes suite à un accouchement par exemple, nécessitant un renforcement du périnée afin de tonifier le vagin.
 
Si le pénis est trop grand et atteint le col de l’utérus, il se peut même que la sensation ne soit pas très agréable pour la femme lors d’un tel contact mais il n’y a aucun risque pour la santé car l’utérus est un organe constitué de ligaments flexibles.
 
D’après le sexologue Philippe Brenot dans l’ouvrage “Le Sexe et l’Amour” (éd. Odile Jacob) :

La question est souvent posée du rapport entre la taille du sexe, masculin ou féminin, et l’intensité du plaisir sexuel. Une idée simple et très répandue affirme que “le plus gros et le plus grand pénis est aussi le meilleur” et que ce grand pénis procurerait plus de jouissance à la partenaire. (…)
 
En réalité, il n’y a pas de réelle différence de jouissance féminine selon la taille du sexe masculin, car le vagin se moule sur le pénis quelle qu’en soit la taille et la stimulation s’exerce essentiellement à l’entrée du vagin, c’est-à-dire qu’un pénis plus long ne procure pas plus de sensations, dans la mesure également où le fond du vagin ne comporte que peu de terminaisons nerveuses et qu’il est donc très peu sensible.
 
Le plaisir à deux est essentiellement affaire de sensibilité, de goût et de préférences personnelles, chaque couple trouve un équilibre qui lui est propre. Il n’y a aucune règle en amour, surtout pas celle de la taille du sexe !”.

* crédit illustration © juliasv / Fotolia
ut mi, non sed ut ipsum tempus at dolor.